La Compagnie Nelson Dumont a été fondée en 1984 par Henri Bornstein, Laurie Marsoni et Yves Gilbert.

Elle a créé une quinzaine de spectacles, parmi lesquels "Catch" d’après Roland Barthes (1987), "Richard III ou l’horrible nuit d’un homme de guerre" d’après Shakespeare et Carmelo Bene (1990), "Le Cimetière des Fous" de Dan Franck (1992), "Le Torero de Salon" d'après Camilo José Cela, "Chiken" de Grégory Motton (1996), "Toujours l’orage" d’Enzo Cormann (1997), "Brien le fainéant" de Grégory Motton (1999) et "Alphonse" de Wajdi Mouawad (2001).
 
Associée à l’activité culturelle de la ville de Ramonville, la compagnie crée et organise pendant douze ans le festival de Théâtre de Rue de Ramonville après avoir fondé l'association ARTO (Association Ramonvilloise pour le Théâtre ouvert).

En 2001, la Compagnie initie La Manufacture des Sons, un outil d'éducation artistique pour les jeunes, proposant aux communes du Grand Toulouse des créations de spectacles de théâtre musical, des lectures mises en espace avec des enfants des adolescents.
De l'élaboration en ateliers à la représentation dans une salle de spectacle, la Compagnie offre aux jeunes l'expérience d'un véritable parcours artistique.

Depuis 2009 et la création de Faire Tomber Les Murs, notre activité s'inscrit dans un projet culturel de territoire qui implique la participation des habitants. Le Centre Culturel Henri Desbals et l'Université de Toulouse Le Mirail sont étroitement lié au développement de nos activités de création sur le Grand Mirail.